Rechercher
  • Cyril GAZEL

Charte Laïcité de la Ville de Montpellier : c'est NON !

Mercredi 23 décembre, Educ'Lab, comme toutes les associations ayant sollicitées une demande de subvention, s'est vue adresser un mail contenant une charte dite "laïcité" à signer et à retourner à la la ville.

CHARTE A SIGNER Laïcité_Montpellier
.pd
Download PD • 601KB

*Educ’Lab est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, créée le 11 octobre 2017. Depuis plus de trois ans maintenant, nous agissons avec et pour la jeunesse de la ville de Montpellier. Depuis plus de trois ans, nos bénévoles agissent pour sensibiliser les jeunes citoyens de la ville au harcèlement scolaire et au cyber-harcèlement. Depuis plus de trois ans, nos membres femmes et hommes, formé·e·s à transmettre les valeurs de la République et la Laïcité proposent des ateliers pour promouvoir ce principe auprès des jeunes générations qui prendront le relais dans le futur. Depuis plus de trois ans, nous luttons contre les amalgames, nous ne cessons d’expliquer ce qu’est le principe de laïcité, lors de nos interventions bien sûr, mais aussi dans notre quotidien, avec nos proches, notre famille, nos ami·e·s. Les clichés, les amalgames, les fausses idées, les mauvaises associations sont légions avec la laïcité. NON la laïcité n’est pas un prétexte pour dire tout et n’importe quoi, elle est faite pour unir et non pour diviser.


La charte dictée par la ville de Montpellier porte plusieurs valeurs de la République que notre association respecte clairement. Educ’Lab dans son objet même et dans la composition de ses membres défend l’égalité femmes-hommes, la non-discrimination et bien d’autres valeurs. Notre engagement va bien au-delà de la charte proposée.


Nous sommes interpellés par le lien qui est fait avec la laïcité dans les articles 1, 2, 5 et 7 !

-> Quel historien ou quel juriste peut affirmer que l’égalité entre les femmes et les hommes fait partie du principe de laïcité ! Il s’agit d’une valeur républicaine présente dans la constitution mais pas dans la loi de 1901.

-> Il est indiqué également que “la laïcité doit être promue et défendue par les pouvoirs publics et par tous les acteurs de la vie associative” ! L'État français est laïque, les acteurs de la vie associative (donc de droit privé) n’ont pas obligation de l’être !

-> Nous sommes surpris que le libre arbitre soit une valeur, comme la citoyenneté pour Mr le Maire et Mme la délégué au quartier Hôpitaux-Faculté, à la Vie associative et aux Maisons pour tous ! Pour nous il s’agit d’une démarche de raisonnement. Nous restons tout de même sur l’idée que la République française garantit la liberté de conscience et non le libre arbitre.

Educ'Lab a indiqué par mail à Monsieur DELAFOSSE Michael, maire de Montpellier et à Madame HOUGUET Mylvia, déléguée au quartier Hôpitaux-Faculté, à la Vie associative et aux Maisons pour tous, que notre conseil d’administration réuni le 11 janvier 2021 a rejeté la signature de la charte, au vue des désaccords que nous avons présenté.

Nous regrettons ainsi que les jeunes citoyens et citoyennes de la métropole montpelliéraine ne puissent pas bénéficier de nos activités dont le but est de leur offrir un meilleur climat scolaire et une éducation sans violence, car celles-ci sont largement financées par les subventions publiques.


97 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout